Ces dernières années, la vente en ligne a connu un véritable succès. La majorité des achats se font maintenant en ligne. En tant que e-commerçant, il est important de trouver des moyens de rester dans la concurrence. L’optimisation de votre campagne Google Shopping est la meilleure solution pour améliorer vos ventes. Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à booster votre visibilité sur Google Shopping.

Composer un titre d’au plus 70 caractères

Normalement, vous avez la possibilité de rédiger un titre qui peut aller jusqu’à 150 caractères pour votre campagne. Mais vous devez savoir, qu’au-delà de 70 caractères, le titre ne s’affiche plus. Aussi, un titre plus long a plus de chance d’ennuyer les internautes. Vous devez donc formuler des titres brefs mais tout aussi précis. Vous pouvez par exemple commencer par le mot-clé puis concrètement le type de produit et la marque. Par ailleurs, vous pouvez contacter une agence adwords afin de vous faire aider.

Rédiger une présentation de longue traîne

La description du produit est un point très important pour votre référencement. Vous devez donc travailler votre description particulièrement à la longue traîne. Il s’agit en réalité des expressions clés qui vous permettent de vous positionner sur des demandes moins concurrentielles mais plus qualitatives. Vous verrez peut-être votre trafic se réduire mais en ce qui concerne votre taux de conversion, il va très vite monter.

Alimenter son flux de produits

Vous devez toujours garder à jour votre catalogue produit en toutes situations. En effet, il est très déplaisant pour les internautes d’apercevoir la mention “rupture de stock” en cliquant sur un de vos articles. Ils ne s’attarderont plus sur votre boutique afin de chercher un produit similaire. Aussi, n’oubliez pas que vous payez tous ces clics improductifs. Tâchez donc de le charger dans le flux Merchant Center de Google.

Afin d’optimiser votre ROI, il vous est suggéré de retirer les articles en rupture de stock et ce même si vous envisagez le renouveler. D’autant plus qu’il est possible de les référencer quand vous le souhaitez. Pour mieux soigner son flux de produits, vous pouvez toutefois faire appel à une agence adwords.

Fractionner le flux de produits

Le but principal de la segmentation est de vous permettre d’atteindre plus aisément la cible pour chaque produit. Pour cela, vous devez juste rassembler chaque produit dans des groupes d’annonces homogènes. Votre trafic se verra donc plus qualifié et vous aurez un meilleur ROI. Fragmenter votre flux de produits vous permettra aussi de mieux tenir l’enchère et le budget dédié pour chaque groupe de produits.

Priorisez vos campagnes

Habituellement, Google définit par défaut que chaque campagne a un faible rang de priorité. Ainsi, si vous souhaitez promouvoir un groupe de produit donné, il vous revient de sélectionner la priorité « élevée ».

Ajouter des images améliorées

Le visuel de l’article permet aux cybernautes de se faire une idée sur le produit. C’est un point très important qu’il ne faut surtout pas négliger. Afin qu’ils soient attirés par vos produits et aient envie de les acheter, il faudrait que vous travailliez vos images. Si vous le pouvez, utilisez des photos de haute définition dans un format de 800 × 800 pixels. Pour que le produit soit valorisé, opter pour une photo sur un fond blanc ou uni.

Proposer un lien direct vers la fiche produit

Vous devez veiller à mettre en avant un lien qui mène directement vers la fiche produit. En effet, lorsqu’un internaute clique sur votre produit, il s’attend à être redirigé sur la fiche de l’article en question. S’il se retrouve sur une page de catégorie par exemple, il y a de forte chance qu’il quitte votre boutique en ligne.

Examiner régulièrement le ROI

Il est important d’analyser souvent le trafic et les conversions pour des campagnes Google Shopping plus performantes. Vous identifierez de cette façon, les fiches qui génèrent des conversions et celles qui ne fonctionnent pas. Cette comparaison vous permettra de mieux comprendre les raisons de ce manque d’intérêt.